Les implants

implant dentaire

Un implant dentaire est une racine artificielle que l’on fixe dans l’os de la mâchoire. Il se présente sous la forme d’une vis généralement en titane, destinée à accueillir une prothèse dentaire : couronne ou bridge.
L’implant dentaire vise donc à remplacer une racine dentaire quand celle-ci a dû être extraite de la mâchoire.

mise en place d'un implant

Les implants dentaires offrent une multitude de possibilités allant du remplacement d’une dent perdue jusqu’au remplacement de la totalité des dents d’une arcade.
Les implants dentaires peuvent être une solution adaptée si :

implant en remplacement d'une ou plusieurs dents

Le saviez-vous ?

Une seule dent absente peut déstabiliser toute la bouche. Si elle n’est pas remplacée, c’est le premier pas vers un processus de déchaussement ou d’édentation multiple.

Pourquoi des implants en titane ?

Peut-il y avoir des rejets ?

Le titane est le matériau de choix en chirurgie implantaire car il associe compatibilité biologique et
bonne résistance mécanique, il est parfaitement toléré par les tissus vivants.

Il n’existe pas de rejet, car l’implant ne se comporte pas comme un corps étranger. Cependant, il existe
des échecs comme dans toute technique chirurgicale (infection ou non intégration de l’implant).

Le taux de succès global des implants dentaires est supérieur à 95% à condition de respecter les
indications, les principes chirurgicaux et les conseils postopératoires. Il est essentiel d’avoir un suivi et une maintenance professionnelle et personnelle.

Le saviez-vous ?

Si la majorité des implants sont en titane, matériau hautement biocompatible, il en existe également en céramique zircone (non-métalliques) qui donnent d’excellents résultats.

L’implant dentaire : à quel âge
et pour combien de temps ?

La pose d’implant est possible dès que la croissance osseuse est terminée soit à l’âge de 18 ans.
L’implant dentaire peut avoir une durée de vie de plusieurs dizaines d’années à condition d’avoir une prothèse adaptée ainsi qu’une hygiène bucco-dentaire rigoureuse.

Indications et contre-indications

Pour poser un implant, il faut que le volume et la qualité de l’os de la mâchoire soient suffisants. Ces paramètres sont généralement évalués à l’aide d’un scanner. Cependant il est aussi possible d’augmenter le volume osseux à l’aide d’une greffe osseuse ou de matériaux de comblement. Il est également important que les dents voisines et la gencive soient saines. Il existe aussi des contre-indications d’ordre médical général telles que l’endocardite ou le diabète non-équilibré.

Les différentes étapes
d’un traitement par implant dentaire

1

Chirurgie dentaire :

Après anesthésie, le praticien réalise un lambeau (incision permettant l’accès à l’os). Il effectue un forage dans l’os d’un trou calibré, puis visse l’implant à l’intérieur. Cet acte chirurgical est souvent simple et peu douloureux.

A noter : l’implant peut être mis tout de suite après l’extraction de la dent, ou en différé.

2

Ostéointégration :

Il s’agit de la phase de cicatrisation. La durée de la cicatrisation dépendra de l’emplacement de l’implant (2 à 3 mois pour la mâchoire inférieure et 3 à 6 mois pour la mâchoire supérieure), mais également de l’état de l’os du patient.

Pendant cette phase, l’implant va s’intégrer totalement dans l’os.

Dans certains cas, une prothèse provisoire peut être posée sur l’implant pendant cette phase de cicatrisation afin d’obtenir un sourire plus naturel.

Parfois, une deuxième phase chirurgicale peut être réalisée par le praticien, après la cicatrisation totale de l’implant, afin de mettre en place une vis de cicatrisation pour préparer l’évasement gingival de la future dent.

Ostéointégration
3

Prise d’empreintes :

Le praticien prend les empreintes dentaires du patient, qui seront ensuite envoyées à un laboratoire afin de fabriquer la prothèse définitive (couronne ou bridge) qui sera placée sur l’implant.

4

Prothèse définitive :

Une fois l’implant ancré solidement à l’os, celui-ci est prêt à accueillir la prothèse définitive. Le praticien enlève donc la couronne temporaire (le cas échéant) et place la prothèse définitive qui a été préalablement préparée en laboratoire.

Les avantages d’un implant dentaire

L’implant dentaire présente de multiples avantages :

  • La préservation des dents : plus besoin, comme dans la technique du bridge dentaire, de prendre appui sur les dents adjacentes. Il y a donc une économie des tissus.
  • La préservation de l’os : même si une seule dent manque, l’os de la mâchoire perd progressivement son volume. La mise en place d’un implant dentaire permet donc de préserver le capital osseux de la mâchoire.

Le saviez-vous ?

On peut perdre de 20% à 30% du niveau osseux dans la première année suivant la perte d’une ou plusieurs dents! Les racines de dents naturelles exercent une action de stimulant osseux. Lorsqu’une dent est extraite, l’os ne produit plus de cellules osseuses dans cette région, entraînant une perte de la masse osseuse. En quelques années, cette perte peut aller jusqu’à 80% du niveau osseux, d’où l’importance de remplacer les dents perdues pour maintenir son capital osseux.

  • L’esthétique : l’implant dentaire et sa couronne ressemblent à une vraie dent et s’intègrent parfaitement dans la bouche. Vous en oublierez même sa présence et aurez la sensation qu’il s’agit de dents naturelles ! Un sourire avec des implants dentaires ressemble à un sourire naturel.
  • La fonction masticatoire restaurée : chaque dent a une fonction précise : les incisives coupent, les canines déchirent, les prémolaires et les molaires écrasent. Quand une ou plusieurs dents sont manquantes, les forces masticatoires se reportent sur les autres dents. Ces dents sollicitées ne sont pas toujours adaptées et vont s’user prématurément. De plus, la digestion ne se fera pas correctement, et c’est l’état de santé général qui va s’en trouver affaibli.
  • La sécurité : la technologie et la technique implantaires sont aujourd’hui éprouvées et sûres quand les implants sont bien indiqués. Ils sont très résistants et biocompatibles. Le taux de succès global des implants est supérieur à 95%.
  • La durabilité : l’implant dentaire bénéficie d’une excellente durée de vie, jusqu’à plusieurs dizaines d’années à condition de bien respecter les règles d’hygiène et d’entretien. Les couronnes sur les implants ont, elles, une durée de vie moyenne de 10 ans.
  • Le sentiment d’appartenance : l’implant dentaire a la même force masticatoire qu’une racine naturelle. Il fait partie du corps, c’est la «proprioception ».
  • Confiance en soi : les implants donnent au patient confiance en soi, dans son sourire et dans son interaction avec autrui. L’implant dentaire permet de bénéficier de prothèses fixes, largement plus confortables qu’un appareil amovible.

L’hygiène bucco-dentaire des implants

À adopter au cours du traitement

1

Il est important d’avoir une hygiène buccale rigoureuse pendant la phase de cicatrisation. Les jours suivant l’implantation, une attention particulière doit être accordée aux soins de l’implant.

Il est recommandé d’utiliser des brosses à dents dites post-opératoires (ou chirurgicales), leurs brins extra souples respectant parfaitement la plaie parfois encore sensible. Cependant, le reste de la denture peut être nettoyé avec une brosse à dents habituelle.

Afin de prévenir tout risque d’infection, le praticien conseille également aux patients d’utiliser une solution de rinçage antibactérienne (à base de Chlorhexidine), pendant une période déterminée.

À adopter après le traitement

2

Après la pose d’implant, l’hygiène bucco-dentaire à adopter est identique à celle qui doit être accordée au reste de la denture, c’est-à-dire :

Brossage régulier des dents matin et soir pendant trois minutes environ.

Après le brossage des dents, les espaces interdentaires ou entre les implants et les dents doivent être nettoyés avec des brossettes interdentaires ou du fil dentaire spécifique.

Afin de parfaire le nettoyage, rincer à l’aide d’un bain de bouche.

sunstar

Copyright © 2015 Sunstar SA All Rights Reserved.
Le contenu est utilisé à des fins d'illustration uniquement les personnes représentées sont des modèles.